Campagne Ostfront 1941-1944

Campagne n°5


Campagne PvP publique sétant déroulée d'Octobre a Décembre 2016. Cette campagne basée sur batailles réelles de la seconde guerre mondiale s'est décomposée en 10 soirées qui opposaient l'Armée rouge à la Wehrmacht durant la seconde guerre mondiale, sur le front de l'est, de 1941 à 1944, en 33vs33.


Contre attaque à la fin de H-Hour

Campagne Ostfront

    1 à 3 missions 1 à 3 missions : Ym3r, Max, Jack, Spiritwhite, Marez, Artyom

    4 ou 5 missions 4 ou 5 missions : Sitius, Soviet

    6 ou 7 missions 6 ou 7 missions : Crotin, Kiking, Moluske, Ragarnoy

    8 ou 9 missions 8 ou 9 missions : beTeka, Arrack, Groodiz

    10 missions 10 missions : Tyra, Elder, neO, Vernam, Wary, haxey, zixme


    Opérations

  • 29/09/2016 : Barbarossa

  • Début de l'opération Barbarossa. Les Allemands doivent attaquer une ville, tuer un Général Russe dans son quartier général et détruire une pièce de DCA qui menaces les avions de la Luftwaffe ainsi que leurs véhicules blindés légers. Des Russes se sont repliés dans les bois mais ont été repérés par des éclaireurs Allemands. Ils décident de se mettre en position défensive dans le village le plus proche de leurs positions et de faire face à la blitzkrieg.



  • 13/10/2016 : Kharkov 1
  • La Première bataille de Kharkov, appelée ainsi par Wilhelm Keitel1, est une bataille livrée entre le 20 et le 24 octobre 1941, quand la Wehrmacht mit au point un combat tactique pour s'emparer de la ville de Kharkov (ou Kharkiv en Ukraine).

  • 20/10/2016 : Moscow
  • Après l'opération aéroportée Dingson qui à débloqué la situation dans l'offensive vers le Nord Est d'Altis, il sagit maintenant de casser le verrou central entre Charkia et l'Aeroport d'Altis. Mais avant ca, le commandement à décidé d'en finir avec la bataille de Pyrgos, qui dure depuis les premières heures de l'opération Totalize. Et ce malgrès un bombardement massif et des combats sanglants pour la capture de la ville. Le commandement US à fait appel à une unité expérimentée de la Big Red One (1ere D.I. US) : le BattleGroup XXI, qui à pris part à de multiples opérations lors des conflits précédents en Takistan et Chernarus.



  • 27/10/2016 : Kharkov 2
  • La seconde bataille de Kharkov combine une attaque soviétique en direction de Kharkov et une contre-attaque allemande pour éliminer la tête de pont d'Izioum, sur le Donets, qui servait aux Soviétiques d'espace pour préparer leurs offensives. Après une contre-attaque hivernale qui avait repoussé les troupes allemandes loin de Moscou, mais aussi épuisé les réserves de l'Armée rouge, l'offensive de Kharkov fut pour celle-ci une nouvelle tentative pour reprendre l'initiative stratégique, même si elle ne réussit pas à garantir l'élément de surprise.

  • 03/11/2016 : Stalingrad
  • La bataille de Stalingrad désigne les combats du 17 juillet 1942 au 2 février 1943, pour le contrôle de la ville de Stalingrad, entre les forces de l'URSS et celles du Troisième Reich et de ses alliés.

  • 10/11/2016 : Winter storm
  • L’opération Wintergewitter (en français : « Tempête d'hiver ») était le nom de code de l'opération de la IV. Panzerarmee pour rompre l'encerclement de la VI. Armee allemande durant la bataille de Stalingrad. L'opération débuta le 12 décembre 1942. Elle parvint à mi-chemin de son objectif avant qu'un mouvement de flanc de l'Armée rouge plus au nord ne la forçât à rebrousser chemin, scellant le sort de la VI. Armee.



  • 17/11/2016 : Kharkov 3
  • La troisième bataille de Kharkov est une contre-attaque allemande menée par le Groupe d'armées Sud allemand contre l'Armée rouge autour de la ville de Kharkov entre le 19 février et le 15 mars 1943. La contre-attaque allemande conduisit à la destruction d'environ 52 divisions soviétiques et à la reconquête des villes de Kharkov et de Belgorod.

  • 24/11/2016 : Koursk
  • La bataille de Koursk oppose du 5 juillet au 23 août 1943 les forces allemandes aux forces soviétiques sur un immense saillant de 23 000 km2 situé au Sud-Ouest de la Russie, à la limite de l'Ukraine, entre Orel au nord et Belgorod au sud. Il s'agit de la plus grande bataille de chars de la Seconde Guerre mondiale1, et de l'Histoire, et l'une des batailles qui a déterminé l’issue de la Seconde Guerre mondiale en Europe.

  • 01/12/2016 : Smolensk
  • La seconde bataille de Smolensk (7 août 1943 - 2 octobre 1943) est une offensive lancée par l'Armée rouge, simultanément à la bataille du Dniepr. Cette offensive longue de deux mois, menée par les généraux Andreï Ieremenko et Vassili Sokolovski, visait à nettoyer de toute présence militaire allemande les régions de Smolensk et de Briansk. La ville de Smolensk était sous occupation allemande depuis la première bataille de Smolensk, qui s'était déroulée en 1941. En dépit d'une défense allemande impressionnante, l'Armée rouge réussit au cours de cette bataille plusieurs percées décisives, en libérant des villes importantes comme Smolensk et Roslavl, et en entrant dans la Biélorussie occupée. Cependant, en raison de la pugnacité de la résistance allemande, la progression des troupes soviétiques fut lente et difficile.



  • 08/12/2016 : Operation Bagration
  • Offensive d'été réalisée par l'Union soviétique du 22 juin au 19 août 1944, visant à nettoyer de toute occupation militaire allemande de Biélorussie. C'est la plus grande opération militaire de l'année 1944. L'Armée rouge déploie alors une puissance qui stupéfie tous les camps belligérants. Sur une ligne de front s'étendant sur 1 000 km, les Soviétiques avancent de 600 km en deux mois. La défaite du groupe d'armées Centre est consommée. Techniquement, les trois armées qui le composent (4e, 3e panzer et 9e armée) sont détruites, et seuls des éléments épars refluent en Prusse-Orientale et dans les pays baltes. L'envoi d'importants renforts allemands pour endiguer cette offensive a dangereusement affaibli le groupe d'armées Nord-Ukraine, permettant aux Soviétiques de mettre en œuvre leur plan stratégique pour l'été et l'automne 1944 : l'obtention de têtes de ponts solides sur la Vistule ainsi que la conquête de la Roumanie et de ses champs pétrolifères indispensables pour le Troisième Reich.